Historique

 

Les premiers syndicats de défense contre les ennemis des cultures, créés à la fin du XIXe siècle, avaient pour objectifs de :

  • S’organiser face à l’apparition de grands fléaux : le Phylloxéra de la vigne en 1863 et le Doryphore de la Pomme de terre en 1917

  • Se mettre dans une démarche collective pour dépasser l’individualisme, favoriser l’échange d’informations et obtenir l’efficacité désirée

Fin du XIXe siècle : création des premiers syndicats de défense contre les ennemis des cultures

Loi du 3 juin 1927 : légalisation du statut de syndicat

1931 : création de la ligue nationale contre les ennemis des cultures

1943 : loi sur la protection des végétaux

1945 : constitution de Fédérations Départementales de Groupements de Protection des Cultures (FDGPC)

1955 : la ligue nationale devient la Fédération Nationale de Protection des Cultures (FNPC)

1966 : parution de l'arrêté ministériel créant les fédérations régionales

1985 : création de la Fédération Régionale des Groupements de Défense contre les Ennemis des Cultures (FREDEC) des Pays de la Loire

1992 : le terme «ennemis des cultures» est remplacé par «organismes nuisibles»

2011 : l’ordonnance du 22 juillet précise les grandes orientations de la nouvelle gouvernance sanitaire : notion de danger sanitaire, d’Organisme à Vocation Sanitaire (OVS) et de réseau sanitaire

2014 : le réseau FREDON-FDGDON Pays de la Loire lance son projet stratégique pour une nouvelle organisation statutaire de la gouvernance, une nouvelle organisation opérationnelle et une nouvelle organisation structurelle

2017 : POLLENIZ, un nouveau nom pour le réseau FREDON-FDGDON des Pays de la Loire

2019 : une structure régionale unique POLLENIZ

Création de la fédération régionale des groupements de défense contre les ennemis des cultures des Pays de la Loire en 1985

Objectif 2019

Une structure régionale unique POLLENIZ