Ecophyto

Logo ecophyto
Mis en œuvre en 2008 par le Ministère en charge de l'agriculture suite au Grenelle de l'Environnement, le plan Ecophyto vise à réduire progressivement l'utilisation des produits phytopharmaceutiques en zones agricoles et non agricoles. Après une évaluation à mi-parcours, une 2e version du plan a été proposée afin de mieux répondre aux objectifs initialement fixés : réduire l'usage des produits phytopharmaceutiques et limiter leur impact sur l'environnement et la santé humaine.

Le plan Ecophyto II

Sur la base des recommandations émises par le député Dominique Potier dans son rapport "Pesticides et Agroécologie - Le champ des possibles", par les parties prenantes et par le public, la valorisation et le déploiement des techniques et systèmes économes en intrants est la priorité. En effet, l'objectif de réduction de 50% est maintenu, à l'horizon 2025.
Le plan s'articule désormais en 6 axes :
  1. Faire évoluer les pratiques et les systèmes ;
  2. Amplifier les efforts de recherche, développement et innovation ;
  3. Réduire les risques et les impacts des produits phytopharmaceutiques sur la santé humaine et sur l'environnement ;
  4. Supprimer l'utilisation de produits phytopharmaceutiques partout où cela est possible. Que ce soit dans les jardins, les espaces végétalisés et les infrastructures (JEVI) ;
  5. Encourager, en favorisant une mobilisation des acteurs, la déclinaison territoriale du plan en cohérence avec les contraintes et potentialités locales. Renforcer l'appropriation du plan par les acteurs du territoire et des filières et veiller à la cohérence des politiques publiques ;
  6. S'appuyer sur une communication dynamique et des approches participatives, pour instaurer un débat citoyen constructif quant à la problématique des produits phytopharmaceutiques, et instaurer une gouvernance simplifiée.

Actions pour les JEVI (jardins, espaces végétalisés et infrastructures)

Logo Ecophyto JEVI
En ce qui concerne les JEVI (anciennement dénommées ZNA - Zones Non Agricoles), les objectifs de réduction d'utilisation se sont renforcés au regard des dernières évolutions réglementaires et de l'évolution des pratiques des gestionnaires. Ainsi, l'axe 4 a pour objectif "d'accélérer la transition vers l'absence de recours aux produits phytosanitaires". Il s'agit d'accompagner les gestionnaires à se passer des produits phytosanitaires chaque fois que cela est possible. Cela se fera via le développement d'outils techniques et réglementaires, le transfert de connaissances, l'accompagnement par des organismes d'appui ...
POLLENIZ accompagne l’Etat dans la mise en œuvre de la déclinaison locale du plan Ecophyto puis Ecophyto II sur les Pays de la Loire. Cet accompagnement s'effectue à travers des actions de communication, d’information et de sensibilisation. Il concerne tant les évolutions réglementaires que les usages des produits phytosanitaires et leurs alternatives auprès des professionnels non agricoles (collectivités territoriales, gestionnaires d’infrastructures de transports et de dépendances vertes, gestionnaires de golfs, les paysagistes,…), des particuliers et des jardiniers amateurs.