Retour sur le CROPSAV section végétale

Le 28 juin 2019 s’est tenu à l’ANSES le premier CROPSAV section végétale de l’année.

3 points sanitaires/règlementaires étaient à l’ordre du jour :

  • Le chancre bactérien du kiwi (Pseudomonas syringae actinidiae)
  • Le feu bactérien (Erwinia amylovora)
  • Le statut de l’aubépine (Crataegus monogyna)

Concernant le chancre bactérien du kiwi, les membres du CROPSAV présents s’accordent sur les dispositions suivantes : Tout d’abord, la construction par les professionnels d’un PAR pour la surveillance puis, la proposition d’un arrêté préfectoral de lutte qui organisera également la surveillance s’appuyant sur le Plan d’Action Régional.

Concernant le feu bactérien, il est proposé, sans condition de rédaction préalable d’un PAR, de soumettre à consultation de la DGAL et du préfet un projet d’arrêté préfectoral de lutte contre le feu bactérien (pour le rendre de lutte obligatoire tel qu’il l’était lorsque l’arrêté ministériel du 31 juillet 2000 était encore en vigueur concernant le feu bactérien). Dans un second temps un PAR sera construit par les professionnels pour organiser la surveillance.

Concernant le statut de Crataegus monogyna, il est proposé d’autoriser les dérogations de plantation des aubépines hors zone d’exclusion (dont le rayon sera arbitré par le préfet) sous réserve du respect du cahier des charges présenté. Ces dérogations seront à intégrer dans l’arrêté préfectoral puis d’associer la surveillance de ces plantations au Plan d’Action Régional qui sera construit ultérieurement.

Vous pouvez retrouver le compte-rendu détaillé du CROPSAV et des documents annexes via les liens suivants :